Présentation

Informations générales

Nom : FOOTBALL CLUB DE ST-JOSEPH / ST-MARTIN
Fondation : 1959
Statut : Association loi 1901
Couleurs : haut rouge et blanc, culotte rouge, bas rouge
Siège : Stade Robert et Henri Jullien, Le Bourg, 42800 Saint-Joseph, FRANCE
Internet : www.fc-stjoseph.com
E-mail : info@fc-stjoseph.com
Stade : Stade Robert et Henri Jullien
N° d’affiliation FFF : 517776

Plan d’accès

Le village de St-Joseph se situe entre Lyon (à 35 km) et St-Etienne (à 25 km) dans la région Auvergne Rhône Alpes.
Que vous veniez de Lyon ou de St-Etienne par l’autoroute A47 E70, prenez la sortie Rive-de-Gier, suivez St-Martin-la-Plaine puis St-Joseph.

Dirigeants

Président Fondateur : Jacques VIALATTE
Président : Franck VINCIGUERRA
Vice-Présidents : Paul GRANGE, Jean-Marc FABRE
Secrétaire : Michel FANGET
Trésorier : Jean-Paul FANGET

Retrouvez l’ensemble du bureau du FC St-Joseph dans la rubrique “Bureau”.

Faites connaissance avec St Joseph

Village de 1900 habitants situé à l’extrême sud-est du département de la Loire ; il s’étale selon un axe nord-sud, et a pour origine la séparation de la paroisse de St-Joseph de la commune de St-Martin-la-Plaine. Cette création de la commune de St-Joseph est effective depuis le 3 juillet 1867.

804 hectares, dont une très grande part à vocation agricole, surtout autour du village proprement dit. Le sud de la commune, constituant l’entrée de la ville de Rive-de-Gier, est essentiellement résidentiel.

L’agriculture est de type polyculture-élevage, dans des fermes de modeste superficie exploitées par leur propriétaire. Les fruits (cerises, pommes, fraises), sont un complément de production pour les exploitations situées en côteaux. Enfin, il faut signaler le retour de la viticulture et la production de vins sous l’appelation de “Côteaux Rhodaniens”.

L’industrie à peine présente sur le territoire de St-Joseph est à la recherche d’un second souffle bien hypothétique.

Le passé minier (charbon) a encore quelques vestiges : ruines de puits, excavations, conduits d’aération, remblais de “crasse de charbon”.

Ce passé minier est, au même titre que l’agriculture, une composante incontournable de ce qui fut la vie du village, de la région stéphanoise, et est encrée au plus profond des gens.

Actuellement, les pôles que constituent les villes de Lyon (35 km) et St-Etienne (25 km) font de notre village un lieu de résidence idéal, loin de l’agitation des villes.